Sigmund Freud


L’INQUIÉTANTE

ÉTRANGETÉ


photomontages
de
Paula Jiménez

traduit de l’allemand
par
Marie Bonaparte et E. Marty
2009
ISBN 978-2-909589-19-0
prix 35 euros
(grand format)


L'inquiétante étrangeté sera cette sorte de l'effrayant qui se rattache aux choses connues depuis longtemps et de tout temps familières. »

Écrit en 1919, ce texte de Freud explore une notion très particulière exprimée par un mot allemand intraduisible, un phénomène que nous rencontrons tant dans la vie réelle que dans les œuvres d'art, et qui peut s'incarner dans des coïncidences étranges, dans les pressentiments, dans la rencontre avec notre double, ou dans des angoisses liées à certaines ambiguïtés de la réalité. Bref, au fil de ce court essai, Freud tente d'analyser ce qu'est l'inquiétante étrangeté, le fantastique, ce qui nous trouble et nous fait perdre nos certitudes et nos repères... Et il l'interprète à sa façon.
Il
commence par passer en revue les sens du terme allemand avant de tenter de cerner l'essence de ce concept en analysant entre autres un conte d'Hoffmann.

Il définit deux sortes d'inquiétante étrangeté, celle qui provient d'un vieux fond d'animisme présent dans l'être humain, et celle qui émane de complexes refoulés.

Ce texte bien connu est ici mis en valeur par des « photomontages » qui expriment toute l'ambiguïté de ce concept et l'illustrent avec une originalité à la fois étrange et inquiétante...