Mikhaïl Ossorguine

(1879-1942)










Né à Perm en 1879, Mikhaïl Ossorguine (de son vrai nom Iline) se lança très tôt dans le journalisme, tout en faisant des études de droit. Engagé dans le mouvement révolutionnaire, il fut contraint de quitter la Russie après 1905 et vécut une dizaine d'année en Italie. De retour à Moscou, il accueillit la révolution de 1917 avec enthousiasme. Arrêté en 1921 et expulsé par le gouvernement soviétique, il se fixa à Paris en 1923 et, tout en fréquentant les milieux littéraires de l'émigration, se consacra à la littérature ainsi qu'à sa passion : la bibliophilie. Il mourut à Chabris en 1942. Son livre le plus connu est Une rue à Moscou.


Autres livres traduits

Témoin de l'histoire (2001)
Ce doux nom : Natacha (2014)