Mikhaïl OSSORGUINE

(1879-1942)






Natif de la ville de Perm, Mikhaïl Ossorguine (de son vrai nom Iline) se lança très tôt dans le journalisme tout en faisant des études de droit. Engagé dans le mouvement révolutionnaire, il fut contraint de quitter la Russie après 1905 et vécut une dizaine dannées en Italie. De retour à Moscou, il accueillit la révolution de 1917 avec enthousiasme. Cest alors quil créa la fameuse « Librairie des Écrivains » dont lhistoire est dans Les Gardiens des livres.

Arrêté en 1921 et expulsé par le gouvernement bolchevique, il se fixa en 1923 à Paris, il fréquenta les milieux littéraires de lémigration et se consacra à la littérature ainsi quà sa passion : la bibliophilie. Il mourut à Chabris pendant la guerre. Son livre le plus connu est Une rue à Moscou.




les Gardiens des Livres