Jacques ROSSI

(1909-2004)








Né d'une mère française et d'un père polonais, Jacques Rossi a grandi en Pologne. Entré très jeune au parti communiste, il accomplit des missions en Europe pour le Komintern (qui utilise ses talents de polyglotte), tout en suivant des études d'art et de langues orientales. En 1937, alors qu'il est agent de liaison en Espagne, il est convoqué à Moscou, où il est arrêté, condamné, et envoyé dans le camp de Norilsk. Il y reste jusqu'en 1958, puis est assigné à résidence à Samarkande, avant de retourner en Pologne où il enseigne le français pendant des années. Après plusieurs séjours aux États-Unis et au Japon, il se fixe en France en 1985 et obtient la nationalité française en 1990.
Il est l'auteur d'un monumental Manuel du Goulag, véritable encyclopédie sur les camps (mise en place du système concentrationnaire soviétique, vie quotidienne des détenus, langue et folklore des camps, etc.), publié en russe en 1987 et traduit en français en 1997, ainsi que du recueil de récits Qu'elle était belle cette utopie !



Autres œuvres :

Le Manuel du Goulag (Le Cherche Midi, 1997), traduit par Véronique Patte et Sophie Benech.
Biographie : Jacques le Français, pour mémoire du Goulag, avec Michèle Sarde (Le Cherche Midi, 2002)


http://www.jacques-rossi-goulag.org