Ossip SENKOVSKI

(1800-1858)






à Wilno dans une famille de la noblesse polonaise, Senkovski se spécialisa très tôt dans les langues orientales et voyagea en Syrie, en Turquie et en Égypte avant de devenir, à lâge de vingt-deux ans, titulaire dune chaire darabe et de turc dans la ville de Saint-Pétersbourg. Brillant érudit parlant une multitude de langues dont lislandais, le chinois et le tibétain, il publia des ouvrages dhistoire, dethnographie et de philologie ainsi que des traductions, puis se lança dans la littérature sous le pseudonyme du baron Brambeus, personnage auquel il donnera une vie autonome.

En 1834, il devint rédacteur en chef du Cabinet de lecture, une revue encyclopédique à grand tirage destinée à un large public, dans laquelle on trouvait aussi bien de la poésie, de la prose et des traductions, que des articles scientifiques et économiques, des critiques littéraires, une rubrique de faits divers et un courrier des lecteurs pour le moins saugrenu.

Après plus dune décennie consacrée à cette revue, il quitta luniversité en 1947 et séloigna de la littérature pour se consacrer à lastronomie, à la chimie et à lhorticulture, sans oublier diverses inventions comme lorchestrion, un instrument de musique gigantesque censé réunir tous les instruments existants.


Les éditions LEsprit des péninsules ont publié Les Voyages fantastiques du baron Brambeus en 2001, dans une traduction de Paul Lequesne.


.Les Travailleurs de l'Enfer