Vassili Grossman


LA MADONE SIXTINE

traduit du russe
par
Sophie Benech

2002
ISBN 978-2-909589-05-3
prix 12,2 euros


Avoir été parmi les premiers à découvrir et à décrire les camps de concentration nazis a sans doute beaucoup contribué à transformer le regard de Vassili Grossman sur le monde : cest après la guerre quil a écrit ses œuvres maîtresses, les plus profondes et les plus lucides. Cest aussi à partir de cette époque que ses yeux se sont ouverts sur le caractère totalitaire du régime communiste.


Dans ces deux méditations sur la beauté et le destin, sur ce quil y a dhumain en lhomme et ce qui reste de lui après la mort, le lecteur retrouvera le souffle et la patte de lauteur de Vie et destin: le goût du détail concret et de brusques envolées lyriques, une grande faculté dempathie et une robuste candeur associée a une sagacité pleine de réalisme.


Inédit



Revue de presse