Léon LOUNTZ

(1901-1924)

Polyglotte, écrivain et dramaturge brillant, Léon Lountz fut l’âme du groupe des Frères Sérapion créé dans le cadre de séminaires tenus à Pétrograd en 1920-1921 par Tchoukovski, Zamiatine, Chklovski et Eikhenbaum.

C’est lui qui rédigea les Manifestes de ce mouvement littéraire qui se réunissait dans la fameuse Maison des Arts. En quête de formes nouvelles, influencés par les théories de Chklovski,mais aussi par la prose de Rémizov et de Zamiatine, les membres de ce groupe original connurent des destins divers.

Le credo des Frères Sérapion était avant tout l’indépendance, le refus de tout engagement politique, et le désir de faire de l’art avant toute chose.

Le groupe disparaîtra après la mort de Lountz à Hambourg à l’âge de vingt-trois ans.

 

En 2013 est paru à l'Âge d'Homme un recueil traduit par Gérard Conio, Hors-la-loi et autres textes.

Aux éditions Interférences : Les Frères Sérapion.